10 livres à lire absolument en 2019

Voici 10 livres incontournables que tout chef d’entreprise se doit de lire en 2019. Ils sont signés par 10 auteurs de différentes origines, les Français Thierry Laget, Francis Tabouret, Eric Vuillard, le Suédois Patrick Boman, les Anglais John Berger et George Orwell, l’Allemand Daniel Kehlmann, l’Américain John Fante, l’Italien Christian Frascella et le Hollandais Toine Heijmans.

Que vous soyez un leader charismatique, visionnaire ou participatif, que votre entreprise soit une start-up ou un pilier du “Brick and mortar”, que vos marchés soient B2B ou B2C, mieux qu’une conférence TEDx, mieux que n’importe quel coach, ces livres vous changerons et ouvrirons des portes que vous n’imaginiez pas.

Une méthode imparable

La seule manière de comprendre comment ces livres vous aideront et de les lire tous. Si l’un d’eux ne vous plaît pas, laissez-nous un commentaire en bas de la page et nous trouverons une solution. Après tout, sur une année, livres, ça fait moins d’un livre par mois.

Si un diagramme de Gantt vous évoque une ville en Belgique, PERT une ville en Australie et PRINCE2 le deuxième album de Prince Rogers Nelson,
Si pour vous Lean rime avec Ma cabane au Canada,
Si vous baillez en entendant les termes entreprise agile, changement de paradigme, disruption ou Powerpoint,
Si vous n’avez pas le temps,
Surtout si vous n’avez pas le temps.
Lisez ces 10 livres en 2019.

Succès garanti

Au minimum, leur lecture améliorera 8 fois votre créativité, enrichira 30 fois vos techniques de management et stimulera 100 fois votre communication sur les réseaux sociaux ou hors ligne.

N’hésitez pas à nous laissez un commentaire pour nous dire comment la lecture de ces livres à changé votre vie, vos méthode de management, la communication de votre entreprise et amélioré votre santé.

Cadeaux

Ces dix livres sont aussi incontournables si vous n’êtes pas chef d’entreprise mais community manager, codeur Full-Stack, Consultant SEO, SAP, SIRH, S&P, rémouleurs de mandarines ou webmaster d’un groupe de bluegrass angevin. Nous préparons une autre liste de livres pour les métiers de bouches, les métiers du bâtiments et la marine.

10 livres incontournables


Traversée
Francis Tabouret

Traversee-Francis-Tabouret
Francis Tabouret exerce un curieux métier : il est convoyeur d’animaux à travers le monde…en avion, en bateau, il veille au bon acheminement de chevaux, principalement, mais aussi de moutons, de vaches, de taureaux…
Le voyage dont il est question ici a eu lieu fin 2014, à bord du porte-conteneurs Le Fort Saint-Pierre et le texte raconte le quotidien du narrateur et celui des animaux dont il a la charge, de la nourriture à la santé. C’est une observation de tous les instants. Le moindre tressaillement, le changement de comportement d’une bête peuvent être révélateurs d’un début de maladie, d’une déshydratation dangereuse, etc. Et puis il y a la vie à bord, l’équipage, la place respective des uns et des autres, les rituels, les préséances.
L’une des principales raisons pour lesquelles Francis Tabouret fait ce métier de convoyeur d’animaux est qu’il l’amène en des lieux qui l’intéressent ou l’étonnent – certains pays, les tarmacs, les bateaux, la route par exemple -, qu’il lui permet de découvrir le monde avec une part d’aléatoire.
Il y a, d’un côté, le hasard des destinations qu’il ne choisit pas forcément et, de l’autre, certains choix qu’il fait, comme celui d’embarquer sur un porte-conteneur pour traverser l’Atlantique. Ces voyages et l’écriture sont liés. Les uns servent aux autres. Ils s’entraident. L’écriture est une façon d’enrichir le présent de ces voyages, tandis que ces voyages lui permettent de donner corps à son envie d’écrire. Avec en tête, peut-être, Espèces d’espaces de George Perec, Les Anneaux de Saturne de W.G. Sebald ou Le Pèlerin de J.A. Baker qui sont, chacun à leur manière, des journaux.
Traversée

La Bataille d’Occident
Éric Vuillard

La Bataille d’Occident Éric Vuillard
« La Bataille d’Occident est l’un des noms de nos exploits imaginaires. C’est un récit de la Grande Guerre, celle de 14-18, où nos différentes traditions de « maîtres du monde » manifestèrent ouvertement leur grande querelle. Il en résulta un charnier sans précédent, la chute de plusieurs empires, une révolution. Et tout cela fut déclenché par quelques coups de révolvers ! »
Eric Vuillard revisite à sa manière historique, politique et polémique le premier conflit mondial.
La Bataille d’Occident.

Dix manteaux rouges
Thierry Laget

Dix-manteaux-rouges-Thierry-Laget
Sept nouvelles aux allures de flâneries, de déambulations dans les rues d’une ville, égrènent dix manteaux rouges qui sont autant de femmes, unis, par-delà la diversité des lieux et des époques, par une voix qui se souvient et qui raconte. Le manteau oublié d’une inconnue évoque celui de la jeune fille aimée dans la brume de Prague. À Paris, l’amante blessée porte, le dernier soir, un manteau de faille grenat ; la gitane qui promet l’amour est vêtue d’un manteau couleur de bruyère. Et quand le narrateur a trouvé l’amour en la personne de l’Immortelle bien-aimée, elle est un anorak rouge, sur le blanc de la neige, dans une station de ski. Il y aura encore un manteau cerise à Manhattan, devant le Mémorial aux victimes du 11 Septembre, un manteau de laine ponceau à Clermont-Ferrand, le manteau pourpre d’une Madone des neiges à Rome… Et nous parvenons ainsi à l’origine du monde : la nativité, celle du narrateur qui n’a pas dissimulé que son activité principale est celle d’un écrivain. Le grand plaisir de lecture de ces nouvelles, tout en délicatesse, humour léger, perception poétique des situations et des êtres, vient de l’art même de cet écrivain, qui est en somme celui de l’auteur en personne.
Dix manteaux rouges

La Route de Los Angeles
John Fante

Orgueilleux, emphatique, looser provocateur, Arturo Bandini bourlingue dans l’Amérique des années trente. Enfermé dans un placard qui lui sert de « bureau », errant de petits boulots en grosses galères, Bandini veut être écrivain. La Route de Los Angeles publiée après la mort de John Fante, marque la naissance d’un anti-héros culte et le début d’une œuvre flamboyante.
La Route de Los Angeles

Dans la dèche à Paris et à Londres
George Orwell

Dans la dèche à Paris et à Londres
A la fin des années 20, Orwell tombe brusquement dans la misère. À Paris puis à Londres, il découvre le quotidien des petits ouvriers et des laissés-pour-compte, tenaillés par la faim et rongés par l’alcool. Sans voyeurisme ni complaisance, il dresse un portrait vivant de ces habitués du mont-de-piété où l’espoir et l’infortune se livrent un duel épique.
Dans la dèche à Paris et à Londres

Les Arpenteurs du monde
Daniel Kehlmann

Les-Arpenteurs-dxu-monde
L’un est le grand explorateur Alexander von Humboldt (1769-1859). Il quitte la vie bourgeoise, se fraye un chemin à travers la forêt vierge, rencontre des monstresmarins et des cannibales, navigue sur l’Orénoque, goûte des poisons, rampe dans des cavités souterraines, gravit des volcans, et il n’aime pas les femmes. L’autre est Carl Friedrich Gauss (1777-1855), “Prince des Mathématiques” et astronome. Il saute de son lit de noces pour noter une formule, étudie la probabilité, découvre la fameuse courbe de répartition en cloche qui porte son nom, et il déteste voyager.
Un jour, cependant, Humboldt réussit à faire venir Gauss à Berlin. Que se passe-t-il lorsque les orbites de deux grands esprits se rejoignent ?
Deux fous de science – leur vie et leurs délires, leur génie et leurs faiblesses, leur exercice d’équilibre entre solitude et amour, ridicule et grandeur, échec et réussite – rendus tangibles grâce à l’humour et l’intelligence d’un jeune prodige de la littérature allemande.
Les Arpenteurs du monde

Le Palais des saveurs-accumulées
Patrick Boman

Patrick Boman a souvent voyagé en Asie, dans Le Palais des Saveurs-Accumulées, il rend compte de 68 repas, souvent des bols de nouilles, qu’il a mangé en traversant la chine. Dans Jakarta, il raconte les chambres d’hôtel dans lesquelles il a dormi de Bangkok à Bali. Opération Foo-Young est son carnet de voyage à travers les restaurants chinois de Paris. Les récits son réunis dans un joli petit livre rouge.

En apéritif, voici le repas numéro 3 : « Parc du Temple du Ciel. Une salade de concombres, non pelés, et de nouilles à peine cuites dans une assiette en carton, sur une table jonchée d’ossements que balaie tranquillement une dame en bonnet de coton blanc. Théière de sauce de soja sur la table comme partout. Faire descendre d’un Kele, ersatz, comme son nom l’indique, de Coca Cola. »

Le Palais des saveurs-accumulées.

Sept petits suspects
Christian FRASCELLA

Roccella, Italie centrale, printemps 1985.
Que complotent sept gamins de 12 ans, sans un sou en poche, sur la place du village ? Ils préparent le casse du siècle qui changera leur vie à jamais.
Braquer la banque, pour l’un, c’est l’espoir de pouvoir payer les frais d’hospitalisation de son père, pour l’autre, de fuir le domicile familial et un frère violent, pour un troisième, d’échapper au sort de ses parents qui triment du matin au soir pour un salaire de misère… Bref, chacun a de bonnes raisons.
Leur plan ? Une combine infaillible qui se résume en trois mots : somnifères, cagoules et armes en plastique. Leur principal atout ? L’effet de surprise. Ils s’appellent : Billo, Gorelli, Corda, Fostelli, Ranacci, Lonìca et Cecconi. Ces sept gamins de 12 ans veulent jouer dans la cour des grands, mais ignorent tout du monde des adultes…
Sept petits suspects

En mer
Toine Heijmans

En-mer
Las du quotidien de sa vie de bureau, Donald décide de partir naviguer seul pendant trois mois en mer du Nord. Maria, sa fille de sept ans, le rejoint pour la dernière étape qui doit les ramener du Danemark aux Pays-Bas, où ils retrouveront sa femme.
Mer étale, complicité entre le père et la fille: la traversée s’annonce idyllique. Mais rapidement, les nuages noirs se profilent à l’horizon, et Donald semble de plus en plus tourmenté. Jusqu’à cette nuit cauchemardesque où Maria disparaît du bateau alors que la tempête éclate…
En mer

Flamme et Lilas
John Berger

Flamme-et-Lila-John-Berger
Avec Flamme et Lilas, John Berger termine la vaste trilogie sur la vie des paysans «Dans leur travail», qu’avait inaugurée La Cocadrille et qui s’était poursuivie avec Joue-moi quelque chose. Mais on peut très bien le lire indépendamment du reste. Après l’effritement du monde paysan, c’est dans la cité imaginaire de Troie que l’histoire se clôt, dans un chaos de baraques et d’hôtels, dans l’amour et le meurtre, les détonations et la mort. Zsuzsa rencontre Sucus à la sortie d’une prison et s’embarque avec lui pour une folle et désespérée journée d’amour et de rêves, sur les ruines du monde moderne. Flamme et Lilas, une histoire de crime et de pardon, un roman transcendant, une odyssée moderne, un polar métaphysique.
Flamme et Lilas