Festival des petites églises de montagne

Le Festival des petites églises de montagne fête, cette année, ses dix ans d’existence. C’est l’occasion d’offrir un programme particulièrement riche et prestigieux pour les résidents et touristes de la vallée d’Aure, cet été !
Des rendez-vous à inscrire, d’ores et déjà, sur vos tablettes. Le campaniste Laumaillé est partenaire de cette édition.

Continuer la lecture de « Festival des petites églises de montagne »

Au Rendez Vous des Cultures

rendez-vous-des-cultures.jpgPour sa deuxième édition, le festival « Au Rendez Vous des Cultures » a choisi de mettre en valeur la photographie et pour ce faire, sollicité le concours de Photo en Touraine, l’association tourangelle experte en organisation d’événements culturels, notamment de biennales photographiques faisant dialoguer la photo avec d’autres disciplines artistiques.
Cette fête se déroulera le dimanche 2 août dans les jardins du château de Valmer, domaine patrimonial dynamique, réputé pour son potager, son vin, ses arbres et ses plantations remarquables.

Continuer la lecture de « Au Rendez Vous des Cultures »

Joe Neill

Joe NeillJoe Neill appartient à cette génération d’artistes américains dont le travail tend à marquer les paysages, et s’appuie sur un rêve d’espace.
Imprégné dans son enfance par les paysages industriels implantés sur les massifs anciens de Pennsylvanie, inspiré depuis le début des années 80 par les recherches scientifiques portant sur la création et l’évolution de notre univers, Joe Neill, architecte de l’impossible, nous propose des visions d’un univers en expansion. La terre y occupe une position centrale, axe coloré autour duquel se déploie un monde infini de plis, de courbes…
Le carton, le bois, les résines, le vinyle s’assemblent dans un enchevêtrement complexe pour former des planètes imaginaires, des cathédrales de l’espace, nous convier à un voyage intersidéral.
Son site est ici : www.joeneill.com

SUMMER(TIME) collages & toyz à la galerie ligne 13


Comme un clin d’œil à l’été qui nous emmène avec légèreté dans la ludicité, l’exposition Summer(time) Galerie Ligne 13 dévoile les dernières créations de 5 jeunes artistes talentueux de la nouvelle scène street art prénommés Doze, Ella&Pitr, Macay, Monkey et No Rules Corp.
Laissez-vous bercer par les images poétiques et intemporelles des deux jeunes artistes stéphanois Ella&Pitr, de l’encre de chine, du papier, de la colle et une échelle. Voyagez à travers les paysages magiques de la jeune chilienne Macay et partez à la rencontre de ses personnages anthropomorphiques.
Visitez l’imagerie populaire du collectif No Rules Corp. et cherchez les messages énigmatiques de Gripa. Jouez avec les personnages oniriques, colorés et plein d’humour de Doze, plasticien numérique, passionné par les héros des séries animées japonaises. Amusez-vous à percer les mystères des étranges figurines de Monkey, jeune artiste spécialisé dans la customisation des Toyz.
Summer(time) une exposition créative et récréative !

Continuer la lecture de « SUMMER(TIME) collages & toyz à la galerie ligne 13 »

Arcade Institute présente Convergence

«Convergence» est un dispositif vidéo et sonore proposé par Pier Jeannot. Concert/performance … envoûtant les voûtes. Pierre Jannot,machine ; Sylvain Roudier, saxophone ; Cécilia Ribault, danse ; Julien Maillet Violoncelliste ; Cédric Piromalli, clavier; Benoît Mardelle, percussion. (Avec le concours de la Drac Limouzin. Conseil Régional du Limouzin )
Dimanche 29 Mai
Arcade Institute
8 place de la monnaie.
37000 Tours
France
Entrée 12 € (tarif réduit :10 €) sur réservation

L’art au Garage fête ses 10 ans : Rétrospective en noir et blanc

A l’occasion de son 10ème anniversaire, l’association l’Art au Garage présente une Rétrospective « en noir et blanc »: une sélection des artistes qui ont exposé à la Galerie G depuis sa création: L’Atlas, Jean Dobritz, Alain Declercq, Gertrud, HSH, Yves Koerkel, Didier Laget, Antoine Schmitt, Amélie Waldberg, Hsinli Wang, Rebecca Young, Amer Youssof.

Continuer la lecture de « L’art au Garage fête ses 10 ans : Rétrospective en noir et blanc »